Autodiscipline Financière

Une vie saine, pour des finances personnelles saines

Comment élaborer un plan d’action pour gérer son temps ?

Vous vous sentez constamment over booke, vous avez trop de chose à accomplir mais vous n’avez jamais le temps de tout faire.

C’est le grand paradoxe de notre époque, nous avons une qualité de vie qui est censé s’être amélioré avec des machines.

Sans cesse plus performantes que par le passé, et pourtant nous n’avons jamais été aussi stressé au travail.

La méthode GTD (Getting Things Done), s’organiser pour réussir a été mis en place par David Allen.

La méthode va vous permettre d’être plus efficace dans tous les domaines de votre vie.

Que ce soit d’un point de vue personnel ou professionnel, elle va vous permettre de réorganiser vos emails, toutes vos petites tâches au quotidien.

Mais aussi vos plus grands projets dont vous rêviez, mais que vous n’avez jamais le temps d’accomplir.

Je partage avec vous les grands axes de cette méthode que j’applique dans mon quotidien.

Mais avant intéressons-nous aux trois idées principales du livre.

Notre cerveau n’est pas fait pour accumuler des choses, nous avons tous cette formidable capacité à retenir des choses.

Une mémoire qui semble infini, mais en réalité le cerveau est fait pour créer, imaginer des choses non existantes.

J’aime beaucoup prendre l’exemple de Einstein, un jour un de ces collègues lui demande son numéro de téléphone. Il était incapable de lui donner par cœur, alors ce dernier se moqua de lui.

Il lui dit comment est-ce que quelqu’un d’aussi intelligent que toi, peut-être même le scientifique le plus brillant de tous les temps n’est pas capable de me donner ton propre numéro de téléphone ?

Einstein lui répondit : A quoi ça sert de retenir mon numéro de téléphone, alors que je l’ai noté quelque part dans mon carnet, il ouvra alors son calepin et lui donna son numéro.

Einstein fait donc parti des personnes qui considère que le cerveau est fait pour réfléchir, créer, imaginer.

A notre époque tout un tas d’outils se révèlent être de véritable compagnon pour se charger de ces tâches.

Que ce soit les disques durs des ordinateurs, les répertoires téléphoniques, Evernote…  Pour désencombrer l’esprit.

Ensuite la deuxième grande idée de David Allen se résume en une phrase : « L’esprit comme l’eau »

C’est une notion qui vient du karaté, qui représente un état d’esprit libéré de tous soucis et entièrement focalisé sur un objectif à atteindre. La capacité à exploiter pleinement vos ressources et vos aptitudes.

Alors pourquoi l’eau ?

Imaginons que vous jetiez un petit gravier, puis un énorme caillou dans un étang. Comment vas réagir l’eau ?

Elle va répondre de manière parfaitement proportionnelle à la force et à la masse de l’objet. Des petites vaguelettes pour le gravier, un gros plouf pour le caillou. L’eau réagi ni plus ni moins à l’objet qui a été jeté.

C’est justement parce que tant de personnes n’ont pas l’esprit comme de l’eau qu’elles ont tendances à prêter trop d’attention aux choses négligeables. Ou l’inverse ne pas prêter assez d’attention aux choses importantes.

Enfin la troisième grande idée de la méthode GTD de David Allen est qu’il faut allouer un espace mental pour être productif. 

Trop souvent dans nos vies nous sommes dérangés par diverses choses, cela peut être une pensée parasite, un téléphone qui vibre à chaque notification, les courses que vous devez faire avant de rentrer chez vous, etc.

Et au final vous finissez par mettre ça sur le dos du « manque du temps », Bon comment remédier à cela ?

La méthode GTD nous propose 5 étapes clés pour nous aider à devenir plus efficace. `

Premièrement la collecte, il faut que vous recensiez tout ce qui peut représenter une tâche à faire, un projet que ce soit pour maintenant ou pour plus tard.

Que ce soit personnel ou professionnel, le but de cette étape est de vous débarrasser de tout ce qui pourrait importuner votre esprit.

Deuxième partie de la méthode est le Traitement, ici on va avoir une approche ciblée pour vider la boite de collecte. A chaque entrée on va se demander « de quoi s’agit-il » ?

Une action est-elle nécessaire ou non ? Si la réponse est NON doit-on éliminer, classer ou devons-nous la garder pour une action ultérieure.

Si la réponse est oui, s’agit-il d’un projet ou d’une action unique ? Et si l’action peut être faites en moins de deux minutes alors faites là dès maintenant.

Sinon est-ce que vous êtes la personne la mieux placer pour faire cette action ? Est-ce que vous ne pourriez pas la déléguer ? Vous pouvez aussi reporter l’action à plus tard.

Troisièmement la partie organisation, dans cette rubrique il va nous falloir mettre de l’ordre parmi les éléments activables et ceux qui ne le sont pas.

D’abord les éléments non activables rentrent dans trois catégories :

Poubelle, pour les éléments que nous souhaitons jeter

Incubation pour les éléments sur le long terme

Référence, même s’il n’exige aucune action, beaucoup de document sont riches en informations. Tous papiers administratifs peuvent être utile plus tard, ou tous documents permettant d’aider dans le déroulement d’un projet.

Maintenant pour gérer la liste des objets activables nous allons créer des projets. Chaque projet sera défini par un résultat voulu, ainsi qu’une liste d’action concrète réalisable.

Nous allons tenir à jour un calendrier, nous tiendrons à jour une liste de premières actions à exécuter, ainsi qu’une liste de tâche dont nous attendons l’exécution.

Quatrième partie de la méthode GTD, l’examen

Il est primordial de revoir régulièrement l’ensemble des actions et projets, les actions qui sont noté dans un calendrier doivent être prioritaire.

Vous les avez notés dedans parce qu’elles ne peuvent pas se faire à un autre moment, à une autre heure ou une autre date.

Et dès lors que votre calendrier est vide il faut s’intéressé aux listes des premières choses à faire.  

Liste projet, en suspend, un jour ou peut-être ces listes doivent être passer en revue que lorsque vous en jugerez bon. L’important est de vous empêcher de les mettre de côtés.

Un facteur clés de réussite est de passer cette partie examen de manière hebdomadaire. Le fait de revoir régulièrement l’ensemble de vos actions, rappels, projets va empêcher votre esprit de s’en emparer et de s’activer à vous les rappeler.

Mettez à jour toutes vos listes, confirmez que le système est clair, à jour et complet.

Enfin dans la cinquième et dernière partie correspond à l’action, prenez de bonnes décisions sur ce que vous devez faire à divers moments de la journée.

La décision sera toujours plus ou moins intuitive, vous la prendrez avec beaucoup plus d’assurance si vous vous y préparer convenablement.

Et voilà le résumé des idées principales de la méthode GTD écrit par David Allen.

 

En complément de cet article, vous êtes libre de recevoir « Le guide des finances personnelles »  

Si vous souhaitez vous procurer ce livre je vous laisse mon lien affilié

A très vite 🙂 

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous êtes libre de recevoir gratuitement le livre "Le guide des finances personnelles" :)