Faire son budget !

 

Lorsqu’il s’agit de préparer un budget, nous devons tous commencer quelque part.

Peut-être que vous n’avez jamais eu à établir un budget, ou bien vous avez de mauvaises habitudes financières et vous êtes submergé par des crédits.

Peut-être même que vous notez toutes vos dépenses, mais vous ne voyez jamais le montant de votre compte d’épargne grandir.

C’est à ce moment-là que la règle des 50/20/30 entre en scène.

Il s’agit d’un super outil personnel qui va vous aider à gérer vos finances, et qui peut s’avérer être un bon début pour remettre de l’ordre dans vos comptes.

La première chose à faire avant d’utiliser cette méthode, c’est d’avoir le montant précis de vos dépenses afin de pouvoir les trier correctement dans chaque section.

Vous pouvez les noter dans un vieux cahier d’école ou bien utilisez quelque chose de plus spécifique, comme Le kakebo c’est un cahier-agenda de comptes tenu quotidiennement.

Il y a différentes méthodes pour répartir votre argent. Par souci de simplicité, nous dirons que 50% de votre salaire devrait servir pour les dépenses fixes, 20% en épargne et 30% sur les dépenses flexibles.

Voici comment s’en servir

 

LA RÈGLE DU 50/20/30

50 % pour les besoins

Ces besoins sont les charges fixes, prélèvements, impôts, assurances, loyer… Prenez en compte uniquement les prélèvements obligatoires.
La limite ? Ce pourcentage oublie totalement l’alimentaire…

Exemple Revenus nets pour un couple : 2840€

Les 50%

  • Hypothèques/Taxes/Assurances : 630€
  • Prêt voiture : 248€
  • Abonnements téléphone + internet : 80€
  • Prêts divers : 200€
  • Assurance voiture : 130€
  • Factures diverses : 100€

Total : 1388€ (49%)

Les 20% pour l’épargne

En suivant cette règle 20% de vos revenus devraient être épargnés. En théorie c’est facile. En pratique, c’est plus facile d’épargner lorsque nos revenus sont élevés et notre train de vie peu coûteux. Quelque soit votre situation ayez la discipline d’épargner 

  • Épargne : 284€
  • Frais d’urgences : 80€
  • Placements divers : 230€

Total : 594€ (21%)

Les 30% pour les envies

Les sorties, la décoration mais aussi l’alimentaire.

  • Les courses 320€
  • Manger dehors 120€
  • Carburant 80€
  • Coiffeur 16€
  • Divertissement 160€
  • Hobbies 146€

Total : 842€ (30%)

MA RÈGLE POUR BUDGÉTISER

Commencez par faire le total de vos ressources régulières, celles qui tombent tous les mois.

Puis calculez vos prélèvements obligatoires, vitaux, total auquel vous rajoutez votre budget alimentaire et autre indispensable (carburant, frais de garde). C’est le Total de vos Dépenses vitales. 

Vous pouvez au passage calculer votre taux d’endettement : c’est le total de vos crédits, que vous divisez par vos revenus. Un bon score bancaire est inférieur à 33%

Calculez la différence entre vos revenus – vos dépenses vitales. Il vous reste une marge de sécurité, que vous répartissez comme vous le souhaitez entre épargne et dépenses accessoires (loisirs, retraits etc…).

Et là c’est votre bon sens et votre niveau de vie qui va vous aider, pas un pourcentage arbitraire.

Où en êtes-vous pour votre épargne ? Est-ce que vous avez un premier fond d’urgence d’au moins 500€, pour parer aux imprévus urgents ?

Si oui vous pourrez augmenter son montant régulièrement jusqu’à atteindre une épargne de secours qui correspond à 3 ou 6 mois de salaire au moins.  Vous avez des projets ? Prévoyez quel montant vous devez épargner pour les atteindre.

Enfin vous pouvez calculer le total Revenus – Dépenses Vitales – Épargne et vous aurez là le montant que vous pouvez allouer à vos envies, loisirs, ou dépenses imprévues.

La règle des 50/20/30 est une base. Mais, vous pouvez l’améliorer, et c’est même conseillé !

La conscience de savoir où part votre argent va vous faire atteindre des sommets.

Plus rien ne vous échappera désormais. Et vos achats seront bien pensés et minimisés de façon à ce que vous puissiez éviter de détailler quoi que ce soit.

L’essentiel est que la règle des 50/20/30 est un excellent point de départ pour mettre de l’ordre dans votre budget.

Personnellement j’ai une marge de manœuvre d’un peu plus de 200€ c’est une moyenne pour pouvoir gérer les dépenses imprévues comme le médecin, les billets de trains pour me rendre chez mes parents etc.

Mais ce montant est basé à la fois sur mon budget personnel et ceux que j’ai pu voir.

Une bonne règle consiste à s’assurer que la combinaison de vos dépenses fixes et flexibles ne dépasse jamais 80%.

Annexe le journal kakebo

Quels sont les avantages du kakebo ?

Tenir son kakebo permet d’analyser et donc de mieux contrôler le flux de ses dépenses et de ses revenus.

Cet “agenda de comptes” vous aidera à clarifier l’état de vos finances et vous permettra de connaître à tout moment le montant de votre argent disponible.

De plus, en vous incitant à écrire noir sur blanc vos dépenses, ce petit livre salutaire vous permettra d’en prendre conscience et d’en assumer les conséquences.

Un outil pour doper son budget

En mettant au clair l’état de nos finances et nos habitudes de consommation, le kakebo nous incite à :

• établir des priorités
• corriger nos mauvaises habitudes
• consommer plus raisonnablement.

Au final, ce petit cahier de comptes permettrait de réaliser sans (trop) d’efforts environ 10% d’économie. Alors, prêts à relever le défi ?

Je vous ai mis  dans l’article un lien affilié pour vous procurer vous aussi, un journal pour tenir vos finances personnelles de façon simple.

Vous êtes libre de recevoir “Le guide des finances personnelles” 🙂

A bientôt, pour le prochain article 🙂 !

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 1
    Partage

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous êtes libre de recevoir gratuitement le livre "Le guide des finances personnelles" :)